DE NOUVELLES SOLUTIONS CONCRÈTES POUR “AIDER LES AIDANTS”

18 mars 2019.waoup.0 Likes.0 Comments

Aider les aidants ? Oui… mais comment ? Depuis plusieurs mois, cette question est au coeur de l’exploration conduite par WAOUP SHAKER. De nombreuses aides existent, mais elles ne sont pas suffisantes, pas connectées entre elles et trop peu connues.

Christine, Charles, Constantin, Pauline et Raphaël – les bénévoles survoltés de WAOUP SHAKER – ont mené une exploration tous azimuts en questionnant professionnels, novices, aidants et aidés pour ainsi formuler 5 grands axes innovants et prometteurs. Ces axes ouvrent de nouvelles et riches perspectives et ce sont eux qui ont guidé les participants de la soirée créative du 5/04 pour construire et imaginer de nouvelles façons d’accompagner les aidants.

  • L’INDISPENSABLE PRISE DE CONSCIENCE

Les liens affectifs, la variété des profils et l’injonction quasi naturelle à s’occuper d’un proche rendent difficile l’identification en tant qu’aidant. Focalisés sur leur « aidé », inconsciemment malmenés par un sentiment de culpabilité et la pression de « bien faire », les aidants s’oublient, s’isolent, s’épuisent…

Comment aider les aidants à se reconnaître comme tels, pour anticiper et prévenir les difficultés, voire dangers, auxquels ils s’exposent ?

  • DANS LA JUNGLE DE L’AIDE AUX AIDANTS

Logistiques, financières, humaines, médicales, … associatives, professionnelles, gratuites, prises en charge, … De multiples aides aux aidants existent, mais ne sont pas toujours visibles, connues, ou accessibles. 18% des aidants s’épuisent et consacrent plus de 20h par semaine à leur « aidé », en plus de leurs propres activités personnelles et professionnelles.

Comment valoriser, pousser et finalement faire adopter les ressources et aides existantes par les aidants ?

  • D’AUTRES AIDES POUR « AIDER LES AIDANTS »

82% des français sont inquiets à l’idée de devenir aidant et 1 français sur 2 pense n’être « probablement » ou « certainement » pas capable de remplir une mission de proche aidant. Au-delà de la communication des ressources existantes, imaginons de nouvelles voies pour préparer et accompagner les aidants dans leur rôle, pour prévenir l’isolement et pour les aider à garder le moral et la santé.

Comment se préparer à aider et s’entraider dans le rôle d’aidant ?

  • FORMATION & ACCOMPAGNEMENT DES PRO

De nombreux professionnels interviennent dans les problématiques de dépendance, mais aucun d’entre eux ne reçoit de formation spécifique, complète, ni obligatoire sur le sujet des aidants, même chez les jeunes générations. Rares sont les occasions de rencontres et d’échanges entre ces acteurs pluridisciplinaires qui font chacun ce qu’ils peuvent, avec les moyens dont ils disposent, à leur niveau…

Comment renforcer les compétences et les complémentarités pour accompagner au mieux les aidants ?

  • UNE RECONNAISSANCE SOCIÉTALE

Derrière chaque aidé se trouve un aidant dont la vie personnelle et professionnelle se trouve profondément impactée. Malgré les évolutions initiées en 2004 (prémices de communication, cadre légal, droit au répit, don de congés, …), la reconnaissance des aidants est encore trop faible par rapport à la mission de service public qu’ils remplissent.

Comment la société peut-elle reconnaître les aidants pour réduire leur charge ?

  • Ce qui ressort de l’atelier (ré)créatif du 05.04 :

50 participants venus de tous les horizons ont relevé le défi : construire en 4 heures de nouvelles solutions concrètes, pérennes, maillant les acteurs. Grâce à eux, nous publierons bientôt en open source sur waoupshaker.org les livrables de cette soirée concluant l’exploration, pour inspirer le plus largement possible :

  • 24 solutions nouvelles s’appuyant et complétant des offres actuelles d’aides aux aidants : bientôt, une chaine youtube de tuto aux aidants, le prolongement des dons actuels de congés et RTT au-delà d’une seule organisation, une sensibilisation de 30 secondes “1er Aidant” intégrée à la formation “1ers secours”, …
  • 12 solutions innovantes et ambitieuses, à initier par des expertises complémentaires dans le milieu des aidants :  un “ticket aidant” sur la même mécanique que le ticket resto, donnant du temps pour être avec ses proches, le comptoir aidant se déplaçant sur des lieux de forts passages (GMS, Maison médicales, …) permettant un premier bilan de situation, le “toit pour toi” système de partage de maison entre aidants pour faciliter le départ en vacances dans des lieux déjà équipés, …

Retrouvez dès la semaine prochaine toutes les solutions sur www.waoupshaker.org !


Une exploration de fond menée grâce à notre partenaire parrain :

WAOUP Shaker - Tous droits réservés - Crédit photographique : Steven Herteleer - Espace presse