Explorer

EXPLORATION SHAKER : ATELIER AVEC MICHAEL SCHWARTZ

WAOUP SHAKER conduit une exploration de fond sur le thème -a priori naïf- “Comment aller travailler avec le sourire ? ”. Au-delà des aprioris et du chahutage médiatique sur le sujet travail & bien-être, elle vise à comprendre de manière profonde notre rapport au travail et identifier des leviers innovants susceptibles de pacifier notre rapport à l’emploi. C’est Michael SCHWARTZ, parrain de la démarche et co-fondateur de la Cordée, qui est venu partager sa vision avec les explorateurs et une douzaine de membres de la communauté WAOUP concernés ou passionnés par ce sujet. Retour sur ce 1er atelier de travail.

Comment aller travailler avec le sourire ?

Cette phrase naïve cache donc bien des aprioris et bien des tensions. Grégoire, Léa, Gonzague, Benoit, My-Tien et Maelle, explorateurs SHAKER, tordent depuis quelques semaines ce sujet dans tous les sens, pour en identifier tous les sous-entendus et les confirmer ou infirmer par une analyse factuelle de données. Et malgré toute leur énergie et passion du sujet, 5 grandes questions résistent encore. Il est donc temps de partir en mission d’exploration par un atelier de travail animé par Michael.

Pendant 2h, Michael et une douzaine de participants (Rh, managers d’équipe, …) ont partagé leurs visions et leurs expériences sur les 5 points clés identifiés :

  • on ne trouve pas de définition claire et unanime du travail => alors toi, quand est ce que tu travailles ?!
  • on trouve autant d’études qui rapportent que les français sont heureux au travail que d’autres qui rapportent qu’ils ne sont pas heureux… => pourquoi des chiffres si contradictoires ?
  • le bien-être au travail est au coeur de l’actualité même s’il ne semble pas être une priorité pour tous ; on pressent une inversion de la pyramide des besoins au travail, le bien-être l’emportant sur les missions et l’intérêt du poste ou même sur la rémunération => et toi, tu la vois comment la pyramide ?
  • le travail hors du lieu de travail (télétravail, coworking, …) présente des intérêts indéniables écologiques, en termes de santé, en termes d’efficience et de productivité, … et une fois mis en place, il satisfait tout le monde, le salarié comme ses managers et employeurs => mais alors, pourquoi n’est-il pas plus répandu ?
  • le travail n’a jamais pris aussi peu de place dans notre vie (12% de notre vie, vs 70% en 1870) => mais alors, a-t-on tort de demander à notre travail de contribuer à plus de 12% de notre sourire ?

Et comment vous dire que les échanges ont été riches !

A venir sur janvier 2017, le compte rendu de cette mission d’exploration sur le site waoupshaker.org qui sera refondu pour l’occasion. Seront également communiquées les prochaines étapes prévues pour identifier les grands leviers d’innovation susceptibles de pacifier notre rapport au travail.

Commentaires fermés sur EXPLORATION SHAKER : ATELIER AVEC MICHAEL SCHWARTZ