Eveil,  Événement

L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE, UN MODÈLE QUI FAIT SES PREUVES ?

75… c’est le nombre de projets retenus par la Métropole de Lyon dans le cadre de ses deux appels à manifestation d’intérêt « économie circulaire, zéro gaspillage » de 2017 et 2018. Retour sur la mise en lumière de 26 d’entre eux le 9 décembre dernier au cours d’une table ronde animée par Shaker.

En France, la production des déchets a augmenté de plus de 200% entre 1960 et 2002, aujourd’hui, un lyonnais consomme environ 14 tonnes de matières par an, ce qui est 2 fois supérieur au seuil de soutenabilité. Face à ces constats, des acteurs s’organisent.

La Métropole de Lyon sensible à ces enjeux a obtenu en 2015 le label Zéro Déchets, Zéro Gaspillage. Depuis 2017, elle lance chaque année un appel à manifestation d’intérêt « économie circulaire, zéro gaspillage » afin de répertorier les initiatives citoyennes et privées implantées sur la Métropole et pouvoir les aider à se développer.

Le but : éviter la production de plus de 4 400 tonnes de déchets d’ici 3 ans et créer plus de 380 emplois.

Faciliter ces projets, aiguiller les acteurs pour prendre les bonnes décisions de changement d’échelle, investir au bon endroit, aider à s’implanter sur le territoire… De nombreux acteurs étaient présents pour présenter et proposer leur soutien aux porteurs de projets.

 

Les porteurs de projets ont témoigné, de l’importance de leur vécu et de leurs expériences dans leur prise de conscience, et qu’il faut se saisir des niches, des manques dans le système pour créer quelque chose qui a du sens.

Nombreux sont les projets portés qui lient enjeux environnementaux et sociaux par une démarche d’insertion de publics éloignés de l’emploi. Des acteurs inspirants qui ouvrent et exposent à tous, le champ des possibles en matière d’économie circulaire.

Prendre conscience, se lancer, devenir acteur c’est bien, mais aujourd’hui encore, de nombreux obstacles entravent le chemin de ces entrepreneurs de l’économie circulaire ; le manque de fonds, des lois restrictives, une société de consommation non convertie… Un changement de mentalité est nécessaire pour que l’économie circulaire prenne vraiment de l’ampleur mais aussi une plus grande implication des politiques et une prise de parole des citoyens pour que l’Etat entende les besoins de ces ambassadeurs du changement qui tentent d’apporter de nouvelles solutions à des problématiques planétaires.

 

Et vous en tant que citoyens, quels sont vos actions ? Avez-vous une consommation responsable ? Recyclez-vous un maximum vos déchets ? Mutualisez-vous votre matériel avec vos voisins ? Tentez-vous d’allonger ou de donner une seconde vie aux matériaux de votre quotidien ?

 

Le modèle n’existe pas encore, alors devenons tous ambassadeurs du changement pour le construire collectivement !

Pour découvrir ces initiatives qui peuplent la Métropole Lyonnaise, le guide des acteurs de l’économie circulaire de 2017 est disponible sur le site de la Métropole et le nouveau va arriver, bonne lecture !

SHAKER serait très heureux de mener une exploration prochainement sur ce thème, si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter (contact@waoupshaker.org)  ! 

Commentaires fermés sur L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE, UN MODÈLE QUI FAIT SES PREUVES ?